construction maison

Lorsque vous avez un projet de construction, le terrain et la maison sont les deux étapes qui nécessitent les plus grosses dépenses. Néanmoins, il y a plusieurs autres frais annexes qui entrent en compte avant et pendant la construction. Pour les anticiper, il faut déjà les connaitre. 

Les frais de notaire

Ce sont en réalité des frais de mutation qui s’ajoutent au prix du terrain ; ils sont généralement composés d’impôts et de taxes. Selon que vous ayez acheté votre terrain à un particulier ou à un professionnel, les frais de notaires diffèrent. Lorsque le terrain a été acheté à un particulier, la vente est soumise aux droits d’enregistrement qui représente 8 % du prix de vente. Lorsque l’achat a été effectué auprès d’un professionnel, les droits d’enregistrement représentent 2 à 3 % du prix de vente

Borner et viabiliser son terrain

Si votre terrain a été acheté hors lotissement, vous devez prévoir des frais de bornage et de viabilisation. Le budget à prévoir varie de 1000 à 1500 euros. Pour l’étude de sol, il faut compter des dépenses allant de 1500 à 3000 euros. Et enfin, les frais de raccordement (eau, gaz, électricité, téléphone) représentent 10 à 20 % du coût de votre terrain. 

La rémunération de l’architecte/maitre d’œuvre

La plupart des constructeurs préfèrent faire recours à un architecte ou à un maitre d’œuvre pour la conception et le suivi de leur projet de construction. Dans ce cas, il est important de prévoir leurs honoraires. Ces derniers dépendent de la valeur de votre construction : l’architecte ou le maitre d’œuvre touche 8 à 12 % du coût de votre projet. 

La commission

Si vous avez sollicité les services d’un agent immobilier, ce dernier a droit une commission représentant 3 à 5 % du prix de vente de votre terrain. 

La taxe d’aménagement

Depuis le 1er mars 2012, la taxe d’aménagement a remplacé la taxe locale d’équipement. Elle est aujourd’hui la taxe la plus célèbre. Son taux est calculé en fonction de la valeur forfaitaire et du taux fixé par la collectivité du territoire. Pour vous faciliter la tâche, le Ministère de la Cohésion des territoires a mis en place un simulateur virtuel grâce auquel vous pourrez avoir une estimation de la dépense. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *